Qui sommes-nous ?

Les Cahiers Connexions Solidaires

Dans notre société connectée, où 20% de la population française, et plus de 25% de la population européenne, est exclue du numérique, permettre à chacun de profiter pleinement des bénéfices socio-économiques des nouvelles technologies est devenu une priorité. Cette inclusion numérique, facteur de réduction des inégalités et levier de croissance, infiltre désormais tous les pans socio-politiques et touche tous les acteurs de la société. Les Cahiers Connexions Solidaires décodent cet enjeu social et économique majeur.

Emmaüs Connect a conçu ce média afin d’inspirer et d’outiller les nombreux acteurs qui ont un rôle à jouer: des pouvoirs publics à la société civile, en passant par les entreprises privées et l’action sociale.  Grâce à une expertise de terrain, couplée  à un dispositif de veille vers l’international, nos articles proposent des analyses chiffrées, des interviews d’experts et d’acteurs, des dossiers thématiques et des bonnes pratiques françaises, comme étrangères.

Porté par un comité de rédaction composé d’experts des sphères numériques et sociales engagés à nos côtés, ce média a enfin pour mission de nourrir toutes les parties prenantes de l’e-inclusion qui souhaitent devenir  acteurs  d’un numérique plus solidaire et d’une société mieux connectée.

Emmaüs Connect

Créé en mars 2013 après trois années d’expérimentation, Emmaüs Connect est une association qui s’engage à innover, agir et mobiliser son écosystème, pour que les télécommunications ne deviennent pas un nouveau facteur d’exclusion mais qu’elles soient, bien au contraire, une opportunité pour accélérer les parcours d’insertion.

Ce défi, nous voulons le relever via trois programmes majeurs :

  1. Proposer des parcours d’inclusion numérique aux publics fragiles, en garantissant l’accès à un « bagage numérique minimum » indispensable dans notre société connectée.
  2. Sensibiliser et inspirer nos parties prenantes pour qu’ils se saisissent de l’enjeu du numérique solidaire et agissent en sa faveur.
  3. Accompagner et outiller ces acteurs publics, privés et associatifs pour qu’ils soient acteurs de l’inclusion numérique, et mettre la technologie au service de l’action sociale.

Retrouvez nous sur connexions-solidaires.fr