Mes-aides.gouv.fr, vos droits sociaux en quelques clics !

Aujourd’hui en France, de nombreux citoyens n’ont pas conscience des droits auxquels ils peuvent prétendre. Par exemple, selon le comité d’évaluation du RSA*, 68% des foyers pouvant toucher le RSA n’en bénéficient pas. Pour contrer ce fort taux de non-recours, et dans le cadre de la modernisation des services publics, le Secrétariat Général pour la Modernisation de l’Action Publique (SGMAP) a mis en place ce dispositif pour favoriser l’accès aux aides sociales. Cet outil, qui permet de relier les prestations des différents opérateurs publics, peut être utilisé directement par les usagers, dans les espaces de conseils via une médiation humaine, ou par les intervenants sociaux accompagnants.

*Comité national d’évaluation du RSA,Impact du non-recours sur l’efficacité du RSA activité seul, Insee 2014

Mesaides photo

Simulez vos aides en toute simplicité

La situation de Rémi vient d’évoluer : il vient de prendre sa retraite. 58 ans qu’il roule sa bosse sur des chantiers et qu’il enchaîne les contrats.

Il se rend chez Madame Martens, son assistante sociale, afin de se renseigner sur les démarches à suivre pour préparer sa retraite. Madame Martens lui propose de faire une simulation de ses droits sur mes-aides.gouv.fr. C’est un service très simple qui permet de connaître et d’estimer ses droits : Revenu de Solidarité Active (RSA), logement, retraite, famille, assurance maladie… Via une interface ergonomique, tous deux renseignent la situation personnelle de Rémi, son logement, ses enfants et ses revenus. Madame Martens le met en garde : il faut rester très attentif lorsqu’on remplit les champs, elle-même s’était trompée et avait eu la mauvaise surprise de découvrir que le montant de l’aide était moins élevé qu’annoncé. De plus, l’application n’est pas fiable à 100%, il ne faut pas prendre à la lettre les montants indiqués, mais cela reste tout de même une bonne indication.

En quelques minutes, Rémi découvre qu’il pourrait bénéficier d’une Allocation de Solidarité aux Personnes Âgées, avec l’estimation du montant, mais également de la Couverture Maladie Universelle Complémentaire, ce qu’il ignorait totalement. Par ailleurs, il a la possibilité d’entamer les démarches nécessaires pour l’obtention de ses aides à partir du site, où l’ensemble des pièces justificatives à joindre sont répertoriées.

Un gain de temps pour tous

L’usage de cet outil facilite le métier de Madame Martens ; en proposant ces simulations aux personnes qu’elle accompagne, elle gagne un temps précieux qu’elle peut consacrer à autonomiser Rémi face à ses démarches. Si la situation de Rémi évolue dans les mois qui viennent, il pourra refaire seul sa simulation. Mes-aides.gouv.fr a également vocation à permettre, notamment aux travailleurs sociaux, de se tenir au courant des évolutions constantes de la législation concernant l’accès aux droits. D’autres prestations locales, délivrées notamment par les mairies, devraient arriver très prochainement.

C’est donc en informant plus clairement les usagers sur leurs droits en amont des démarches, que ces dernières seront plus pertinentes et que le nombre de dossiers non éligibles devrait chuter : un gain non négligeable en temps et en efficacité !

Partager :