TECH SOCIALE ET SOLIDAIRE

Besoin d’un coup de pouce numérique ? Pas de panique, il y a SparkAngels

Besoin d’aide et de conseils informatiques sur un problème précis, là, tout de suite, maintenant ? Avec sa plateforme de télé-service mettant en relation des particuliers, Sparkom répond à cette attente. Tour d’horizon.

Outil d’intermédiation entre internautes initiés et débutants

Vous-êtes-vous déjà senti dépassé par le numérique ? Avez-vous déjà souhaité que quelqu’un de plus initié puisse répondre à vos questions en direct ? Pour résoudre cette situation, Franck Rougeau et Philippe Martinou, fondateurs de la Jeune Entreprise Innovante Sparkom, ont créé la plateforme SparkAngels. Grâce à un partage d’écran non intrusif permettant d’être accompagné dans son propre environnement informatique, SparkAngels réalise l’intermédiation entre l’important volume d’expertise des internautes et les nombreuses demandes d’aide. Depuis 2008, ce sont 500 000 utilisateurs qui ont réalisé un total d’environ 300 000 heures d’entraide à distance en temps réel.

Un service web de proximité

Afin de répondre aux besoins de chacun, la plateforme se décline en plusieurs services différents. Le service anonyme et gratuit, majoritairement utilisé par des particuliers (« offre manuelle par code »), est une sorte de service de proximité qui permet à deux personnes de se rendre des services gratuitement, jusqu’à 100 minutes par mois. Des membres d’une même famille peuvent ainsi s’entraider malgré l’éloignement géographique. Le service transactionnel (« offre paiement garanti ») correspond quant à lui à un service payant au temps passé et enfin, le service budgétisé par code (« offre liberté avec code ») permet aux aidants de profiter de la plateforme SparkAngels et de vendre leur service à des personnes. Ces deux services sont particulièrement sollicités par les professionnels.

Servir des communautés de territoire ou des communautés d’intérêt

Comme le souligne Franck Rougeau, co-fondateur et président de Sparkom, le service de transfert de compétences informatiques proposé par cette plateforme repose avant tout sur la confiance des internautes les uns envers les autres. C’est pour cette raison que, d’après l’entrepreneur, les perspectives de développement de la plateforme se situent principalement au service de communautés de territoire ou de communautés d’intérêt. Ainsi, la mairie de Massy a lancé en 2011 la plateforme « social-support » SparkAngels, afin de développer un service intergénérationnel entre les jeunes de la commune, initiés au numérique, et les seniors, en demande de conseils informatiques. A travers le simple échange de service, la mairie de Massy souhaite voir aboutir un écosystème local agissant pour l’inclusion numérique. Outre ce service de plateforme publique, Sparkom a également lancé Clicforhelp, le pendant privé de SparkAngels, permettant à toute organisation (Espace Public Numérique, collectivités…) de créer sa propre plateforme fermée, au service de sa propre communauté.

Partager :